24 avril 2017

offrez un livre, faites un don

À l'occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, l'UNESCO organise le 24 avril un événement qui met à l'honneur la littérature africaine. De 13h à 17h30, venez découvrir Conakry, Capitale mondiale du livre 2017, des maisons d’édition, rencontrez des libraires et participez à des animations autour de la littérature africaine. Pour plus d'information et la liste complète d'activités et participants, visitez: http://on.unesco.org/2p5idBn 
Venez nombreux !

mur d'eau

22 mars, journée mondiale de l'eau. Selon l'ONU, 361000 enfants meurent chaque année par manque d'eau potable....

Dimanche 2 avril 2017

**URGENT** Des murs d’eau pour l’école.

Si l’eau manque à l’école, les enfants perdent parfois des heures à faire la queue à l’une des sources dans le village. On peut résoudre ce problème avec des moyens simples de captage, assainissement, stockage et distribution (le mur d'eau) pour des coûts modérés.

Notre étude porte sur un budget total de 14.500€, matériel, raccordement, installation et formation.

Nous sommes tous bénévoles, nous sollicitons donc votre soutien afin de réaliser cette action : si chacun fait un don de 10€, le mur d'eau régalera des centaines d'enfants.

déposez votre goutte d'eau   ICI

L’eau, un droit pour tous

de l'eau dans l'air

MOF Metal-Organic Framework

RÉCOLTER DE L'EAU DIRECTEMENT DE L'AIR EST MAINTENANT POSSIBLE

 

LES CLÉS DE DEMAIN - 18 AVRIL 2017

Des scientifiques américains ont mis au point une technologie pour récupérer l'eau de l'air, même dans des climats arides.

La pénurie d'eau est déjà une problématique vitale dans les pays au climat aride, mais pourrait bien affecter de plus en plus de zones du monde prochainement, à cause du réchauffement climatique. Des scientifiques de l'Université de Berkeley en Californie et du MIT, dans le Massachusetts, se sont penchés sur la question et ont développé un procédé pour récolter de l'eau directement de l'air ambiant.

Même lorsque l'air est sec, cette nouvelle technologie permet de récupérer le peu d'humidité et de la transformer en eau, une prouesse encore jamais réalisée jusqu'à présent. Pour ce faire, les scientifiques ont utilisé un matériau proche de la mousse qui permet, grâce à sa grande porosité, d'absorber toute l'humidité présente dans l'atmosphère. De plus, le système est passif, car il fonctionne uniquement grâce à l'énergie solaire.

 

Ce matériau super absorbant, appelé MOF (Metal-Organic Framework), a été inventé par Omar Yaghi, Professeur en Chimie à l'université de Berkeley il y a déjà vingt ans et participant au projet actuel. « Une vision du futur est de permettre un accès à l'eau hors du réseau traditionnel, où vous aurez à la maison un système qui tourne à l'énergie solaire et qui fournit l'eau à toute une famille. A mon avis, cela sera bientôt possible grâce à cette expérience. J'appelle cela l'eau personnalisée. » déclarait récemment le professeur Yaghi. 

Plusieurs séries de tests ont déjà été réalisées. Les résultats se sont avérés concluants, puisque seulement 1 kilogramme du matériau a permis de récolter 3 quarts d'eau par jour, même dans un climat aride où le taux d'humidité ne dépasse pas les 20%.